L'okara est un mot japonais qui désigne la pulpe restant après la production de lait de soja et de tofu. Mais il est aussi couramment utilisé pour désigner n'importe quelle pulpe restante suite à la confection de lait végétal, qu'il soit d'amande, de cajou, de noisette, de riz, de coco, d'avoine etc ...... 

L'okara ne se jette pas, il se recycle et se cuisine. Il peut être utilisé frais (dans une pâte à gâteaux, muffins, brownies ou cookies) ou sec (en remplacement d'une partie de farine ou de poudre d'amandes). 

J'ai choisi, pour mieux le conserver, de le faire sécher et de le transformer en parmesan végétal. 

 

Parmesan Végétal à l'Okara de Noisettes 

Pour 2 pots

- 220 g d'okara de noisettes (issu de mon lait végétal de noisettes

- 1 cuillère à café d'ail en poudre

- 1 cuillère à café d'oignon en poudre

- 1 grosse pincée de fleur de sel

- 2 cuillères à soupe de levure de bière 

 

Parmesan Végétal à l'Okara de Noisettes 001

 

Préchauffer le four à 80°C. 

Etaler l'okara sur une plaque à pâtisserie tapissée d'une feuille de papier cuisson. 

Enfourner 1 heure, en remuant régulièrement. 

Au sortir du four, laisser refroidir complètement. 

Mélanger avec l'ail et l'oignon en poudre, la levure de bière et la fleur de sel. 

Répartir dans 2 petits pots et conserver au réfrigérateur.