Aussi connus sous le nom de “gnudi”, je préfère largement les appeler “malfatti” ("mal faits" en italien). Au bout du compte, il s’agit de la même chose, à savoir des gnocchi de ricotta (nommés Gnudi à Florence et Malfatti à Sienne).

Lorsque j’étais en Argentine, j’avais réalisé une version peu conventionnelle à la roquette & au philadelphia.

Aujourd’hui je me rapproche de la version originale, avec de la ricotta et des épinards. Ils sont toujours aussi mal faits, mais délicieux sous le parmesan gratiné.

Avec ces quantités, j’ai réalisé 16 malfatti. Ils peuvent nourrir 2, 3 ou 4 personnes, en plat unique ou en accompagnement. Moi je les ai servis en accompagnement, à raison de 4 pièces par personne.

 

Malfatti aux Épinards & à la Ricotta, Gratinés au Parmesan

Pour 16 malfatti :

170 g de pousses d’épinards

- 250 g de ricotta

- 1 oeuf

- 2 cuillères à soupe de parmesan fraîchement râpé + QS pour gratiner

- 80 g de farine + un peu pour y rouler les malfatti

- sel et poivre

- QS de sauce tomate maison (ici celle de Marcella Hazan)

 

Malfatti aux Epinards & à la Ricotta, Gratinés au Parmesan 002

 

Mettre la ricotta dans un grand saladier, y ajouter l’oeuf et bien mélanger. Hacher grossièrement les épinards et les ajouter à la ricotta ainsi que les 2 cuillères de parmesan et la farine. Assaisonner et mélanger.

Dans une grande casserole, porter un grand volume d'eau salée à ébullition.

Former 16 boulettes puis les rouler rapidement dans la farine.

Faire tomber délicatement les boulettes dans l'eau bouillante, et lorsqu'elles remontent à la surface, les sortir de la cocotte avec une écumoire (procéder en plusieurs fois pour ne pas qu’elles s’agglutinent entre elles).

Préchauffer le four à 180°C.

Etaler une fine couche de sauce tomate au fond d’un plat puis y disposer les malfatti.

Recouvrir de quelques cuillères de sauce tomate et saupoudrer de parmesan fraîchement râpé.

Enfourner 20 minutes.

Servir chaud.

 

Malfatti aux Epinards & à la Ricotta, Gratinés au Parmesan 001